Augmentation des forfaits Triplay : SFR, premier à dégainer, Free va-t-il suivre ?

Augmentation des forfaits Triplay : SFR, premier à dégainer, Free va-t-il suivre ?
Univers Freebox vous présentait en avant première ce que devraient être les nouveaux forfaits triplay de SFR pour cette rentrée. Comme attendu et déjà annoncé par SFR, il y a aura bien 2 offres : une offre basique qui reste à 29,90 euros et une offre qui intègre en plus des boitiers CPL ainsi qu’une fonction magnétoscope numérique (enregistrement à domicile ou à distance) munie d’un disque dur et d’une fonction media center.
 
La première chose qui saute aux yeux, est que l’offre à 34,90 euros ressemble trait pour trait à l’offre Freebox actuelle, mais qui elle est à 29,99 euros par mois… Pour faire passer la pilule, SFR envisage donc d’inclure 1 heure d’appels mobile vers tous les opérateurs dans les 2 forfaits (ce n’est qu’une éventualité, SFR testant les 2 formules, avec ou sans l’heure vers les mobiles).
 
Certes, cette heure vers les mobiles peut s’avérer intéressante, mais pour le lancement d’une nouvelle box liée au forfait à 34,90 euros par mois, on s’attendait à un peu plus d’innovation, surtout quand celui-ci est plus cher de 5 euros par mois.
 
La Freebox V6 va-elle être accompagnée d’une hausse de tarif comme chez SFR ?
 
Xavier Niel avait prédit il y a quelques mois, que les forfaits triplay allaient être plus chers de 5 euros, et que les offres à 30 euros perdureraient, mais avec des services basiques. Ses prédictions se sont révélées correctes, mais pour le moment, c’est SFR qui a dégainé le premier cette augmentation. Si Xavier Niel a annoncé cela, ce n’est certainement pas sans arrière-pensée. Il s’agit donc, soit d’un feu vert aux autres opérateurs pour leur dire « Free va augmenter ses tarifs, vous pouvez donc le faire », mais le forfait de Free restera toujours à 30 euros par mois, soit d’une annonce qui concerne Free également, et dans ce cas là on devrait trouver 2 forfaits chez Free : un à 30 euros avec les services actuels, et un à 35 euros, avec une nouvelle Freebox et de nouveaux services.
 
Si Free a gardé son esprit de trublion, refusant de s’arranger sur les prix avec ses concurrents, on peut espérer que c’est la première solution qui sera la bonne et que Free n’augmentera pas ses tarifs, et proposera sans surcoût la Freebox V6 et ses nouveaux services.
 
Une nouvelle stratégie : des forfaits à 2 vitesses
 
Quoi qu’il en soit, la nouvelle stratégie adoptée par SFR laisse augurer des lendemains pas très heureux pour les abonnés au forfait à 30 euros. Ces derniers ne disposant pas de la nouvelle NeufBox, ils ne devraient pas bénéficier des nouveaux services qui seront développés pour la nouvelle box de SFR (les opérateurs ne développant déjà plus actuellement leurs services sur leurs anciens modèles de box), réservée aux abonnés à 35 euros. L’objectif non affiché étant de faire basculer le maximum d’abonnés de l’offre de base à l’offre à 35 euros, plus rentable pour l’opérateur.
 
Cette stratégie signe donc la fin du « toujours plus de services pour le même tarif ». Espérons seulement qu’elle ne devienne pas la norme et que la maxime d’Aristote prévaudra encore chez certains opérateurs : « Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous. »