Les MVNO ont de plus en plus de mal à exister face à Bouygues, Orange et SFR

L’ARCEP a publié mardi son observatoire trimestriel des communications électroniques (services mobiles) en France pour le 2ème trimestre 2010. Parmi les chiffres présentés, ceux des MVNO (les opérateurs qui ne possèdent pas leur propre réseau) laissent apparaitre qu’ils n’ont recruté que 37 600 nouveaux abonnés sur la période, soit 10 fois moins qu’Orange, Bouygues et SFR. C’est leur plus mauvais chiffre en 5 ans d’existence note le journal Les Echos. La part de marché de MVNO n’était ainsi que de 6,20% au 30 juin 2010. Selon l’analyse des Echos, cette mauvaise performance s’explique par le manque de boutiques en propre pour ces opérateurs et par le fait qu’ils ne distribuent pas certains types de Smartphone comme l’iPhone ou le BlackBerry. Virgin Mobile indique qu’il souhaiterait également devenir full MVNO, ce qui lui permettrait d’installer ses propres infrastructures sur le réseau des opérateurs. Mais les opérateurs actuels, tel Orange, ne souhaitent pas s’engager dans cette voie.
 
Le salut des MVNO pourraient également venir de Free Mobile qui a déjà annoncé qu’il offrirait des tarifs de gros attractifs.