Une Freebox V6 intégrant un Atom CE 4100 ? Pourquoi pas …

Une Freebox V6 intégrant un Atom CE 4100 ? Pourquoi pas …
Depuis quelques jours circule une rumeur qui imagine que la Freebox V6 intégrerait un processeur Atom CE 4100 d’Intel. Si, bien sûr, cela ne repose sur aucune annonce ou indiscrétion de la part de Free, cette supposition n’est pas dénuée de sens. Tout d’abord par ce que la prochaine Orange Box, qui devrait sortir l’an prochain, intégrégra ce processeur. Mais surtout par ce que ce système monopuce (System on Chip, Soc) répond à plusieurs caractéristiques déjà énoncées par Free pour sa Freebox V6, comme la compatibilité OpenGL 2.x. David Wadhwani, le Vice Président d’Adobe chargé de la Flash Platform Business Unit, explique ainsi que : « L’architecture des processeurs médias d’Intel est une plate-forme puissante et innovante pour proposer des applications Flash éclatantes. Notre lecteur Flash 10 associé aux performances de ces puces et à leur support de standards tels qu’OpenGL ES 2.0 sont un environnement privilégié pour les jeux, les vidéos et autres contenus et applications Web écrites en Flash. ». Si ce processeur était bien celui de la Freebox V6, cela signifierait que l’interface pourrait être en flash 10.
 
Free a également annoncé que le processeur de la V6 serait 10 fois plus puissant, ce qui est compatible avec les caractéristiques de l’Atom CE4100. Celui-ci est en effet capable de fréquences jusqu’à 1,2 GHz. Basse consommation et miniaturisé, il contribue à faire baisser le coût des appareils qu’il équipe. Il exploite les technologies Intel Precision View, moteur de traitement d’affichage qui gère les images de qualité haute définition, et Intel Media Play, pour la fluidité du son et de la vidéo. Il prend par ailleurs en charge le décodage matériel d’un ou deux flux vidéo 1080p ainsi que des standards évolués de graphisme 3D et audio. Pour donner toute la souplesse voulue aux fabricants d’EGP dans les déclinaisons de leurs lignes de produits, il bénéficie également de nouvelles fonctions, comme un décodage matériel pour la vidéo MPEG-4, prêt pour la certification DivX Home Theater 3.0, un contrôleur flash NAND intégré, la prise en charge des mémoires DDR2 et DDR3 ainsi qu’une mémoire cache niveau 2 de 512 k. La puce SoC comporte un processeur d’affichage, un processeur graphique, un contrôleur d’affichage vidéo, un processeur de transport, un processeur de sécurité dédié ainsi que des interfaces d’E/S générales, dont SATA-300 et USB 2.0. 
 
L’Atom CE4100 gère sur une même puce les applications Internet et télévisuelles et dispose de la puissance de traitement et des composants audio-vidéo nécessaires aux applications audiovisuelles telles que le graphisme 3D. Des services de jeux vidéos à distance ont déjà été mis en place et permettent le portage des jeux existants sur les appareils équipés de ce processeur.
 
S’il est peu probable que Free confirme ou démente l’intégration de l’Atom CE 4100 dans sa future Freebox, on constate tout de même que celui-ci, destiné principalement aux téléviseurs connectés, a toutes les qualités requises pour permettre à la Freebox de franchir un niveau technologique supplémentaire.