Les chaînes TV vont-elles développer la 3D ?

Les chaînes TV vont-elles développer la 3D ?

 

Gilles Maugars, adjoint Technologie et Système de l’information de TF1 a annoncé, la semaine dernière que le canal 3D de TF1 (chaîne 25 Freebox TV) devrait disparaître.

 

"La 3D est arrivée en force au cinéma, la pression des fabricants de téléviseurs à suivi. Maintenant, une chose nous préoccupe : quels programmes les téléspectateurs vont-ils vouloir regarder en 3D ? A cette question, nous avons pas l’ombre d’une réponse !" a commenté Gilles Maugars à la rédaction de l’hebdomadaire TELE CABLE SATELLITE.

 

Sans attendre, la chaîne se prépare et teste en studio les captations en relief. Pour l’instant, elle a capté certains lancements de sujets lors du JT de Jean Pierre Pernaut et de Laurence Ferrari ou encore l’émission "50 minutes inside" présentée par Nikos Aliagas. Des tests ont aussi été effectués lors des émissions de "Télé Foot et Auto Moto.

 

Si les essais sont plutôt concluant, le lancement de la 3D se heurte à la même problématique que celle de la HD. Il ne serait pas opportun de diffuser des sujets captés en 2D rééchantillonner en 3D.

 

A l’issue de cette phase de tests, Gille Maugars reste perplexe. En effet les images en relief ne se prêtent pas au journal télévisé : seul la silhouette du présentateur est mis en relief ce qui n’a pas beaucoup d’intérêt.

 

Par contre, les émissions de plateau apportent une plus-value. A cette heure, TF1 s’intéresse à la diffusion du magasine Ushuaïa : "Même si Ushuaïa fait partie de nos objectifs sur la 3D et si l’équipe de Nicolas Hulot est très volontaire sur la question, nous avons encore un problème sur la qualité de caméra à résoudre" a expliqué Gilles Maugars.

 

A cette heure, TF1 n’est pas encore prête mais s’active sur le sujet. 

 

Du côté d’Eurosport, la chaîne annonce le lancement d’ici l’année prochaine lors du prochain Open d’Australie qui aura lieu en janvier prochain.

 

Canal + a profité de la Coupe du Monde pour se lancer dans la diffusion en relief. Disponible sur le canal 18 de CanalSat via la Freebox TV, la chaine va également proposer du cinéma, de l’animation, des magazines et du sport. Seul "hic", le débit demandé est de 15 Mbits/s et n’est accessible qu’aux freenautes qui disposent de la fibre.

 

Les caractéristiques techniques liées à la 3D imposent, via les dispositifs internet, de très gros débits et la qualité n’est pas toujours optimale. D’autant qu’une récente étude de l’institut GFK a montré que les ventes de téléviseurs 3D ont beaucoup de mal à décoller en Europe et particulièrement en France. 25 000 TV 3D auraient été vendues en France depuis le lancement de la 3D. [audiovideohd]

 

A ce jour, la 3D ne rencontre pas le succès des acheteurs ce qui n’est pas le cas des TV DLNA . 90% des vendeurs disent que leurs clients s’intéressent beaucoup aux services internet des TV DLNA.(Le système Digital Living Network Alliance DLNA permet de connecter sur le même réseau des périphériques numériques aussi divers que des ordinateurs, des magnétoscopes numériques, des téléviseurs ou des consoles de jeux).

 

Au cinéma, la 3D rencontre le succès mais à domicile, ce qui freine le plus le consommateur, c’est le manque de contenu et surtout des exclusivités BD3D/marque de TV qui n’arrangent rien.