Plus d’un Français sur deux contre l’anonymat des blogueurs

 

Près de six français sur dix (59%) sont favorables à la divulgation de l’identité des blogueurs sur la toile d’après un sondage BVA publié hier dans les colonnes de La Tribune.

 

Une statistique qui devrait ravir le sénateur de Moselle, Jean Louis Masson, porteur du projet de loi qui vise à mettre fin à l’anonymat des blogueurs.

 

Sur un panel de 1000 personnes interrogées dans le plus grand anonymat, 35% se disent hostiles à la mesure présentée par le sénateur et 6% ne se prononcent pas.

 

Fortement contesté, le projet de loi demandant "la levée de l’anonymat" sur internet permettrait, selon le sénateur, "de protéger les victimes de propos déloyaux". A l’instar de la presse, l’anonymat existe mais dans le cas de propos diffamatoires, c’est l’éditeur qui est responsable. Sur le net, le flou demeure et il est compliqué de retrouver les auteurs de propos diffamant. [20minutes]

 

A noter cependant que ce sondage repose sur 1003 personnes sondées par téléphone selon la méthode des quotas entre le 4 et 5 juin sans pour autant savoir si les sondés disposent d’un accès internet ou même d’un blog.