C’est lucratif le metier de FAI !

Interviewé par La Vie Financière, Olivier Rosenfeld, directeur financier d’Iliad, apporte quelques éléments économiques :

« Free a dépassé au second semestre sont objectif d’atteindre 20 euros de marge brute moyenne par abonné dégroupé » ! (un peu plus pour les dégroupés partiels et un peu moins pour les dégroupés totaux)

« le chiffre d’affaires des services optionnels à valeur ajoutée a été multiplié par 5 en 2005 et nous (Free) avons encore un certain nombre de nouveaux services à proposer dans les années à venir. Iliad est loin d’avoir épuisé son potentiel. » Sous entendu de nouveaux services payants vont voir le jour.