[MàJ] Seulement 40 000 particuliers pourront visionner Roland Garros en 3D

[MàJ] Seulement 40 000 particuliers pourront visionner Roland Garros en 3D

Le 14 mai dernier, 20 minutes interviewait Hervé Payan, directeur des contenus d’Orange sur le lancement d’une chaîne 3D : "Elle sera disponible gratuitement pour les abonnés au bouquet".

 

En parcourant les colonnes du Parisien , nous apprenons que les matchs de tennis en 3D seront accessibles à tous "les clients équipés de la fibre optique" et bien sûr, d’un téléviseur 3D et de lunettes actives.

 

40 000 abonnés Orange sont équipés de la fibre, pour moitié situés en Ile de France. On est loin d’une généralisation de la 3D à destination des bouquets ADSL. Un bon point, tout de même, il n’est pas nécessaire de disposer d’un nouveau décodeur pour réceptionner les images en 3D stéréoscopique.

 

 

 

Pour bénéficier de la 3D , il faut prendre en compte plusieurs critères :

 

-  bénéficier d’une TV HD compatible 3D et des lunettes actives qui vont de paire.

-  disposer d’un débit suffisant pour pouvoir regarder ces programmes très gourmands en bande passante sachant que le débit minimum estimé pour réceptionner la 3D est de 8Mbits/sec.

 

De ce point vue, le service pourrait être accessible aux abonnés Adsl chanceux qui bénéficient d’une très bonne connexion mais c’est sans compter que le taux de pénétration des téléviseurs 3D dans les foyers français est proche du 0.

 

 

 

Effet d’annonce ou non, Orange profite d’un nouvel univers visuel en proposant la 3D. Outre Manche, le groupe de télévision BSkyB a lancé, début avril, sa chaine en relief 3D (Sky 3D).

[MàJ] 01.net annonce que le flux 3D a besoin de plus de 8Mbits/sec.

Pour atteindre une qualité d’image optimale, en haute définition sans pixelisation intempestive, Numericable défend le minimum de 15Mbit/s comme le cabinet de conseil Tactis.