France Télécom pourrait envisager de baisser ses tarifs Adsl si…

France Télécom pourrait baisser ses tarifs de téléphonie fixe et ADSL si le régulateur consentait à revoir la régulation du secteur.

Dans un entretien publié dans les colonnes du Monde mercredi dernier, Stéphane Richard a reproché à l’Arcep de le considérer comme un acteur dominant et dénonce une "régulation asymétrique" :

 
"Dans le fixe, l’ADSL, nous devons redevenir compétitifs (…) Cela passe peut-être par une baisse des tarifs, mais à condition que soit remise en cause la régulation actuelle du secteur".
 
France Télécom se sent lésé vis à vis de ses concurrents qui ont la possibilité de pratiquer du "marketing croisé" c’est a dire utiliser les bases abonnés ADSL et mobiles en vue de vendre un produit complémentaire.

 
Il est bon de rappeler que France Télécom profite toujours de la location du cuivre pour acheminer le signal ADSL. La position dominante de l’opérateur historique est incontestable.

Il est regrettable que France Télécom mette en porte à faux le prix de son offre ADSL pour faire plier le régulateur. Au final, si Orange obtient gain de cause auprès du régulateur, Free serait le seul FAI à ne pas profiter d’une base d’abonnés supplémentaire.

Source Reuters