Accord d’itinérance 3G : Rien ne serait perdu pour Free

Accord d’itinérance 3G : Rien ne serait perdu pour Free
 
Et comme nous vous le précisions hier, Le Figaro estime également qu’il est peu probable que l’Autorité de la concurrence et l’ARCEP laissent Bouygues, Orange et SFR refuser un contrat de MVNO à Free Mobile alors qu’ils l’autorisent à tous les autres MVNO.