Le dégroupage en France : SFR devance Iliad.

Le dégroupage en France : SFR devance Iliad.


Au 30 avril 2010, la France compte 4140 NRA dégroupés commercialement par au moins un opérateur soit : un tiers des centraux téléphoniques équipés de DSLAM d’un opérateur concurrent à Orange.
C’est ce que nous apprend Ariase.
 
SFR est le concurrent alternatif le plus dynamique sur le marché du dégroupage avec 3529 NRA dégroupés pouvant ainsi couvrir 68% des foyers équipés d’une ligne téléphonique dont 37% des NRA non dégroupés par Free (1328 centraux).

 

Cet écart résulte de la stratégie d’SFR qui loue les infrastructures de délégations de service public pour étendre son réseau. Même si Free est devancé en terme d’équipements, les 2799 NRA du groupe Iliad tiennent la distance et touchent plus de 64% de la population. D’autant que Free est le seul opérateur de dégroupage sur 601 centraux (21, 5% de son parc) ce qui permet à Iliad d’améliorer ses parts de marché. Son offre présente le rapport prix/services le plus avantageux du marché face aux forfaits non dégroupés des autres opérateurs.

 

Bouygues est un cas particulier compte tenu de son arrivée tardive sur le marché et l’utilisation d’une partie du réseau SFR. Avec le rachat du réseau Club Internet, l’opérateur dispose de 622 NRA dégroupés. Grâce aux accords de location, Bouygues Télécom est aussi présent sur 1314 NRA couvrant ainsi près de 57% de la population (centraux téléphoniques).

 

Numéricable et Darty Box, liés à Complétel, couvrent un peu plus de 41% du territoire avec 727 NRA. A ce jour, le développement ADSL pour ce dernier est arrêté. Complétel développe son offre fibre (FTTO).
 
Après des années de croissance rapide, le dégroupage pourrait ralentir notamment dans les zones moins denses même si les opérateurs peuvent se tourner vers la location de la fibre optique de France Télécom (LFO) ou les délégations de service public pour couvrir ces territoires. Les objectifs de dégroupage baissent. Iliad a annoncé en mars dernier 300 à 400 dégroupages par an contre 500 l’année dernière.

Source Arias