Promotion sur les “fourreaux” jusqu’au 6 mai.

Promotion sur les “fourreaux” jusqu’au 6 mai.


SFR, Bouygues, Numéricable et Free ont jusqu’au 6 mai pour se manifester auprès de l’opérateur « historique » pour co-investir dans l’infrastructure déployée avec lui.

 
Mardi dernier, nous vous avions annoncé que France Télécom, proposait de partager les frais de mise en place de la fibre. Dans le texte de la consultation publique de l’Arcep, l’idée est de calculer le prix de gros des fourreaux à proportion des clients finaux.

 
Actuellement, on dénombre seulement 70 000 abonnés à la fibre contre 33 millions lignes téléphoniques. Dans ce ratio, le déploiement de la fibre, avec la méthode de calcul à la proportionnelle, devrait minorer les prix. En adoptant cette tarification, le déploiement de la fibre dans les zones denses (environ 5 millions de foyers) devrait s’accélérer.

 
Faut-il choisir l’offre de France Télécom ou choisir une autre mutualisation ?

 
L’offre de référence de France Télécom repose sur le raccordement de 540 000 foyers mais les opérateurs peuvent, à toute fin utile, s’allier dans la fibre optique c’est-à-dire la mutualisation qui pourrait être 20 à 30% moins chère qu’une fibre surnuméraire (le prix varie autour de 70 euros la prise). Les offres de SFR et Iliad sont encore ouvertes. SFR disposerait de 250 000 prises à partager et Iliad de quelques dizaines de milliers. Quant à Bouygues, son alliance avec Numéricable ne suffira surement pas. 

 

En ce qui concerne les opérateurs alternatifs, on ne sait pas s’ils vont investir dans le marché.
 

Source : Les Echos