TDF expérimente la VOD et devrait développer la TMP

TDF expérimente la VOD et devrait développer la TMP


TDF expérimente la vidéo à la demande sur le réseau TNT et se rapproche de Virgin Mobile pour la télévision mobile.

TDF réalise une expérimentation au près de 44 foyers sur la vidéo à la demande en partenariat avec plusieurs groupes audiovisuels (TF1, France Télévision, Arte, NRJ 12). Le système étudié télécharge en continu les programmes mis à disposition par les chaines qui sont stockés dans un disque dur de 250 Go permettant d’accéder à une cinquantaine d’heures de vidéos de rattrapage et une cinquantaine d’heures de vidéos à la demande. Il est aussi possible d’enregistrer les programmes de son choix sur le disque dur (50Go).

 
Chaque jour, les enregistrements anciens sont écrasés par les nouveaux programmes. L’utilisateur dispose donc d’un temps limité pour consulter les programmes de rattrapage. Les prix varient entre 0,81 et 3,99 euros et certaines vidéos sont gratuites. Le système prévoit deux tuners dont l’un est dédié à l’enregistrement et l’autre au live ce qui implique que le téléspectateur ne peut regarder un programme via la télévision de rattrapage, et enregistrer une émission en temps réel en même temps.

 
Ce système a au moins un avantage, il permet de proposer un service pour les nombreux foyers qui ne bénéficient pas du haut débit. Le « Push VOD », c’est son nom, pourrait être disponible en 2012 lors de l’arrêt complet du signal analogique. Le système existe déjà en Europe via Top Up TV (Grande Bretagne) et Médiaset (Italie).

 
Dernière chance pour la TMP

 
Pour ce qui est de la TMP, la télévision mobile, devrait voir le jour d’ici deux mois sous réserve de la signature d’un accord entre TDF et Virgin Mobile. Il s’agit surement de la dernière chance pour la TMP puisque Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free n’ont pas souhaité se lancer dans le projet.

 

L’usage de la norme DVB-H pour la télévision mobile personnelle n’a pas fait l’unanimité. Si le CSA a délivré, il y a quelques jours, une autorisation d’émettre aux treize chaînes privées (TF1, M6, Canal +, W9, iTélé…). Elles ont désormais deux mois pour constituer une société commune destinée à prendre en charge la diffusion des programmes, sous peine de perdre leur autorisation.

 

Mais les opérateurs mobiles, qui devaient initialement financer le réseau de diffusion nécessaire à la TMP, ont finalement tous refusé d’y participer. Un récent rapport de Marvellous, souligne que 66% des Français ne sont pas ou peu intéressés par la TMP, un résultat à nuancer : l’échantillon ne porte que sur 600 individus.

Source Les Echos