Les gadgets d’Orange font un flop

Les gadgets d’Orange font un flop
Le développement tous azimuts des innovations faisait partie de la stratégie de Didier Lombard, l’ancien PDG de France Télécom. Mais après 2 ans, le bilan est maigre pour l’opérateur historique. La magazine Capital consacre en effet un dossier aux produits lancés par Orange et dont personne ne veut.
 
Selon le magazine, agacé d’avoir été grillé par Free, Didier Lombrad a multiplié les centres d’innovations pour dégainer plus vite. Mais cela s’est vite transformé en guerre des clans et les 4400 chercheurs « sont partis tous azimuts, sans aucune boussole » déplore un délégué syndical.
 
Prenons l’exemple de Wormee, calqué sur Deezer sorti 2 ans plus tôt. Faute d’un catalogue conséquent, après un pic à 803 000 visiteurs en décembre 2009, l’audience du site de musique en ligne d’Orange est tombé à 219 000 en janvier, contre 6,7 millions pour Deezer.
 
 
Le constat est identique pour le jeu en ligne Warhammer dont Orange a racheté la licence européenne en 2008. L’opérateur tablait sur 5 millions d’abonnés, mais truffé de bugs, il y en a actuellement moins de 100 000.
 
Capital énumère également d’autres services, retirés à peine quelques semaines après avoir été mis en ligne : "Friendize.com, qui prétendait rivaliser avec Facebook, Welles, un avatar de YouTube et Home Look, un énième système de vidéosurveillance."
 
Même la tablette Tabbee, qui propose pourtant de vraies avancées technologiques, ne s’est écoulée qu’à 10 000 exemplaires. « C’est un vrai flop, confirme le directeur des achats d’un des principaux sites d’e-commerce français. Orange avait pourtant multiplié les pubs sur notre portail. »
 
Cette stratégie de l’innovation tous azimuts devrait cependant être mise à mal par l’arrivée de Stéphane Richard, le nouveau Directeur général de France Télécom qui a indiqué que « la techno pour la techno c’est fini »
 
Vous pouvez trouver l’intégralité de ce dossier dans le numéro d’avril du magazine Capital, et consulter le blog de l’auteur qui reprend l’essentiel des informations de ce dossier.