Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, aux micros de BFM Radio

Thomas Reynaud, directeur financier d’Iliad, aux micros de BFM Radio

Le directeur financier d’Iliad répondait ce matin aux questions de Stéphane Soumier évoquant le retard du groupe sur ses concurrents comme SFR et Bouygues Télécom.

Avec l’acquisition d’Alice, le fournisseur a pris du retard même si la société est en phase d’intégration. Chahuté par les bons résultats d’SFR, Thomas Reynaud se justifie en évoquant une croissance de 25% et de bons résultats financiers. Si SFR rivalise avec free, il ne faut pas oublier que 150000 abonnés ont abandonné la neuf box d’SFR. Grâce à Free, le standard reste la Triple-Play. Inventeur du système TV-Internet-Téléphonie, le FAI est fier d’avoir 1 foyer sur 5 connecté chez lui. Mais Free n’est-elle pas chagrinée par la première offre Quadruple-Play proposée par son concurrent Bouygues ? Pour Thomas Reynaud, le fournisseur d’accès n’a pas perdu la main au regard du marché et reste séduit par un modèle économique qui n’embête pas les gens. Avec Free, le coût d’acquisition pour un abonné est de 40€ alors que chez les concurrents, il est multiplié par 10. En ce qui concerne la téléphonie, l’opérateur se laisse le temps de la maturité. Quant à la rumeur du lancement de Free mobile sans réseau pour gagner des parts de marché face à la 4play : elle est infondée.

 

BFM radio