Orange devant les juges pour « Homicide involontaire par imprudence »

Orange devant les juges pour « Homicide involontaire par imprudence »

 

La fédération SUD PTT et son syndicat départemental SUD PTT 25 ont déposé plainte et se sont constitués partie civile. « Contrairement aux déclarations de la direction, les griefs exposés sont accablants, il s’agit bien d’un suicide en lien avec le travail » affirme le syndicat, dans un communiqué de presse. Cette affaire concerne le suicide d’un salarié de 28 ans (décédé en aout 2009).

 

Orange : « Mise en danger de la vie d’autrui » et « harcèlement moral institutionnel »

 

Cette action s’inscrit également dans le cadre du plainte globale déposée au Pénal auprès du procureur de Paris, contre France Télécom et ses dirigeants pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « harcèlement moral institutionnel ». Preuve que la situation ne s’améliore guère, le 16 mars dernier, un salarié tentait de mettre fin à ses jours dans les locaux de l’entreprise à Chalons-en-Champagne.

 

« A France Télécom ou ailleurs, il est décisif aujourd’hui que les responsabilités pénales des employeurs soient engagées lorsqu’ils se rendent coupables de mettre en place des organisations du travail pathogènes, nuisibles à la santé des salarié(es) », conclut le communiqué.