Un médiateur va tenter de régler le conflit entre l’UFC et Free

Un médiateur va tenter de régler le conflit entre l’UFC et Free
 
Plus étonnant par contre, l’UFC-Que Choisir dénonce le fait que tout n’est pas compris dans l’offre comme les appels vers les mobiles et les numéros spéciaux. L’association de défense des consommateurs estime également que certains services présentés comme "exclusifs" : le Wifi rapide (wifi Mimo n), la radio sur le téléviseur, la télévision sur plusieurs postes, le logiciel de contrôle parental sont également proposés par les concurrents. 
 
Nous apprenons aujourd’hui que Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a désigné mardi un médiateur pour tenter de régler le conflit entre UFC-Que choisir et le fournisseur d’accès Free auquel l’association de consommateurs. L’UFC Que choisir réclamerait 535 000 euros de dommages et intérêts.
 
Le médiateur devra informer par écrit le tribunal d’ici le 15 juin de l’évolution du litige, avant une nouvelle audience devant la section sociale le 29 juin, selon la décision, consultée par l’AFP.
 
Source : AFP/LeFigaro