Mobile : Le plus dur commence pour Free

Les Echos consacrent ce jour un article à la transition de Free dans le mobile. Il pointe les obstacles et les difficultés que pourrait rencontrer l’opérateur. Un analyste d’Exane estime tout d’abord que l’hémorragie des abonnés Alice devrait perdurer jusqu’à début 2011. Mais c’est surtout dans le mobile que les choses risquent de se corser puisque les opérateurs actuels affutent leurs armes.

 

Tout d’abord Orange a annoncé qu’il allait lancer des forfaits quadruple play et sera peut être suivi de SFR. Même si cela n’est pas une demande forte des abonnés, ce type d’offre permet de fidéliser les abonnés. Or « les consommateurs qui se sont désabonnés d’un opérateur sont les principaux nouveaux clients de Free » notent les analystes d’Exane.

 

D’autre types de forfaits pourraient également être lancés, come une offre moins chère, sans téléphone, chez SFR. «Les operateurs mobiles veulent tester toute la palette des offres possibles pour se mettre en ordre de bataille avant l’arrivée de Free. Celui-ci a une image d’innovation à prix serré. L’objectif des opérateurs est de montrer que Free ne sera qu’un discounter dans le mobile, en préemptant son territoire», explique Stéphane Dubreuil, directeur chez SIA Conseil. Et d’ajouter que Free pourrait ainsi arriver plus tôt dans le mobile « le scénario d’une arrivée de Free dans le mobile, sous la forme d’un MVNO, d’ici à la fin de l’année, est envisageable ». Un scénario qui ne semble pourtant pas envisagé par Iliad.

 

Un des analystes d’Exane conclue cependant qu’il se déclare confiant dans le succès d’Iliad et ne remet pas en cause le succès de Free dans le mobile

 

Source : Les Echos