L’ARCEP impose une baisse de la terminaison d’appel vers les mobiles Bouygues

L’ARCEP vient de fixer le montant de la terminaison d’appel mobile de Bouygues Télécom pour la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2010. L’Autorité impose pour Bouygues Telecom un prix maximum de terminaison d’appel vocal mobile égal à 3,4 cts/min, contre 6 cts/min jusque là.
 
Cette évolution correspond à une baisse relative du prix maximum de terminaison d’appel vocal d’environ 43% pour Bouygues Telecom par rapport au plafond en vigueur du 1er juillet 2009 au 1er juillet 2010 et de 60% par rapport au plafond en vigueur avant le 1er juillet 2009. 
 
Sur la même période, le prix maximal de la terminaison d’appel pour les mobile SFR et Orange a été fixé à 3 cts/min.
 
La terminaison d’appel vocal mobile est une prestation de gros fournie par un opérateur mobile B exploitant un réseau ouvert au public à un opérateur A, fixe ou mobile, exploitant un réseau ouvert au public. Lorsqu’un client téléphonique veut appeler, d’un téléphone fixe ou mobile, un numéro de téléphone correspondant à un réseau mobile, l’opérateur de l’appelant (fixe ou mobile) fait payer à ce dernier le prix de détail d’une communication à destination du réseau de l’opérateur de l’appelé. Par ailleurs, cet opérateur paie à l’opérateur de l’appelé, directement (s’il est interconnecté en direct avec lui) ou par le biais d’opérateurs de transit, le prix de gros de la terminaison d’appel vocal sur le réseau de l’opérateur de l’appelé. Du fait du sens des communications ainsi acheminées, on dit que cet opérateur « termine » les appels vers le réseau de destination.
 
Reste à savoir si Free va répercuter cette baisse sur les appels vers les mobiles à partir d’une Freebox. La précédente baisse des terminaisons d’appel n’avait, elle, pas été répercutée par Free.