Free dément être « Hadopi Ready »

Free dément être « Hadopi Ready »
Nous vous annoncions jeudi dernier que depuis le déploiement de la mise à jour pour la Freebox ADSL, la procédure en cas de non paiement de l’abonnement Freebox a été remaniée. Si un abonné apparait en défaut de paiement, Free bloquera la téléphonie et limitera l’accès à internet.
 
Cela montrerait donc que Free sera en capacité de couper un accès Internet sans couper les autres services. C’est cette procédure de coupure sélective qui est demandée par l’Hadopi mais que Free (ainsi que d’autres opérateurs) estimait être compliqué à réaliser.
 
Nos confrères de PC Inpact ont donc contacté Free qui leur a indiqué que cette mise à jour n’avait rien à voir avec Hadopi, loi «nécessite des mises à jour lourdes de nos SI (systèmes d’informations, ndlr), qui ne sont toujours pas financés, donc pas développés ». Le but de cette mise à jour est donc juste « de faire baisser le nombre d’impayés » a précisé Free.