Free Mobile : Un réseau qui pourra facilement évoluer

Free Mobile : Un réseau qui pourra facilement évoluer
Nous vous annoncions lundi que Free Mobile avait choisi les équipementiers Nokia Siemens Networks et Alcatel-Lucent pour son réseau. Le journal Les Echos apportent aujourd’hui de nouveaux éléments quant à ces contrats.
 
En réalité c’est surtout Nokia Siemens Networks qui emporte le gros du morceau et qui fournira le cœur du réseau. Les négociations en cours porteraient également sur la partie radio du réseau ainsi que sur certaines applications liées aux infrastructures.
 
Selon Les Echos, le choix de Free se serait porté sur Nokia Siemens Networks en raison de sa technologie. L’opérateur souhaite en effet se doter d’un réseau tout IP et qui pourra facilement évoluer vers les autres générations de technologies mobiles.
 
Le français Alcatel-Lucent aurait lui aussi été choisi, mais pour une plus petite partie du réseau. Le chinois Huaweï a, lui, été écarté.
 
Selon une source gouvernementale citée par Les Echos, il aurait été fait comprendre à Free qu’il serait bien vu par le gouvernement qu’il prenne un équipementier européen.
 
Source : Les Echos