IDENUM ou le mot de passe universel

IDENUM ou le mot de passe universel

Si le concept permet de simplifier la vie des usagers, il s’agit aussi de renforcer l’identification des internautes annulant toute fourberie derrière un pseudonyme. En attendant son utilisation massive, les assurances, banques et certains opérateurs répondent favorablement à cette initiative.

Pourtant, l’idée n’est pas neuve, Microsoft a depuis abandonné son système Passport. D’autres pays ont déjà adopté le système de certificats numériques sur support amovible comme la Finlande, l’Autrice, la Norvège, l’Estonie, la Suède, l’Italie, la Turquie et la Slovénie. Avec IdéNum, l’internaute pourra choisir d’ici fin 2010 le dispositif de son choix pour l’utiliser avec des services en ligne de toute nature.

Pour l’heure, Facebook et Google se disputent l’identité sur le Net (Facebook Connect et Google Open Social) même si cela n’est pas encore très rependu. Pour l’Open ID, ses jours sont comptés puisque personne ou presque n’utilise ce système dans le e-commerce.