Et notre liberté d’expression ? Univers Freebox mis en examen par France Telecom / Orange

Et notre liberté d’expression ? Univers Freebox mis en examen par France Telecom / Orange

Univers Freebox, au travers de son représentant légal, a été mis en examen le 8 janvier 2010 pour diffamation publique au préjudice de la société France Télécom SA.

Souvenez vous, lors de la présentation publique des résultats 2008 d’Iliad le 19 Mars 2009, Xavier Niel, fondateur de la société, avait fustigé l’attitude de France Télécom suite à plusieurs condamnations de ce dernier.

Comme à chaque conférence, nous étions présents et nous avions filmé l’intégralité pour vous la faire partager. C’est au travers d’une de nos vidéos sur cette conférence, en l’occurence celle-ci, que la société France Télécom SA a décidé de déposer une plainte.

Aujourd’hui, nous sommes profondément choqués par l’attitude de France Télécom. Au-delà du fait que nous trouvons aberrant cette mise en examen pour avoir uniquement rapporté les dires de Xavier Niel, nous pensons que c’est clairement une atteinte à la liberté de la presse.

Ne sommes nous pas tenus de vous informer sur tout ce qui se passe autour de Free comme nous le faisons depuis le début ? Si le fait de rapporter une information est répréhensible, comment pouvons nous exercer notre activité ?

D’autre part, qu’espère France Télécom, société côtée en bourse et valorisée à plus de 40 milliards d’euros, en attaquant en justice le 1er site communautaire autour du fournisseur d’accès Free, qui plus est une association à but non lucrative comme la notre ? C’est la question que nous nous posons et lui posons. Ajoutons à cela, alors que toute la presse s’est fait l’écho des propos de Xavier Niel, qu’Univers Freebox est le seul site à avoir été mis en examen. 

A aucun moment France Télécom ne nous a demandé de retirer la video incriminée, chose que nous aurions fait.

Faut-il y voir une attitude représentative de l’ère de l’actuel PDG Didier Lombard ? Nous espérons que tout cela changera avec l’arrivée prochaine d’un nouveau dirigeant en la personne de Stephane Richard.

Enfin, la procédure pourrait durer 1 an mais nous n’hésiterons pas à vous tenir informés des suites de la mise en examen.

 

Le communiqué de presse