Xavier Niel (Free), le robin des bois du net

Le magazine Le Point de ce jour, repris par Satellifax, publie un portait de Xavier Niel, le fondateur de Free. Avec pour première phrase choque : Xavier Niel se prend pour Robin des bois. Un prince des voleurs dont le terrain de jeu serait la Toile. Et qui rendrait une part du butin à ses fidèles.

Petits extraits de ce portrait

« Il existe des monopoles de droit et de fait, s’emporte Xavier Niel. France Télécom a longtemps abusé de sa position pour pratiquer des tarifs délirants. Nous nous battons contre ça ! »

En 1999, il crée Free. « C’était un jeu, se remémore Xavier Niel. Et se mesurer à des monstres aussi puissants, c’est très excitant. »

« Les mecs de Free sont des fous, raconte un proche. Ce qui est génial, c’est qu’ils ne donnent pas de limite à la technologie. Seul hic, s’il y a parfois des soucis de qualité, ils s’en foutent… ».

« C’est vrai, on a parfois trop vite lancé des produits, reconnaît Xavier Niel. Nous avons eu des problèmes sur la télé et des soucis avec la hotline. Mais tout est rentré dans l’ordre. »

Dans l’article interviennent également de concurrents de Free qui pronostiquent que Free ne pourra rester seul et se fera racheter dans les 3 ans. Xavier Niel, lui, ne compte pas vendre ses actions et souhaite garder le contrôle de Free « tant qu’il prendra du plaisir»

Lire l’article entier sur Satellifax (payant)