Bouygues refuserait de négocier un accord d’itinérance avec Free Mobile

Bouygues refuserait de négocier un accord d’itinérance avec Free Mobile

<>

Selon Les Echos, ce contrat pourrait rapporter gros à l’opérateur qui accueillerait Free Mobile. Un industriel du secteur estime en effet la valeur de ce contrat à 80 millions d’euros la première année, 150 millions la deuxième et 250 millions la troisième. Signer un accord avec Free Mobile permettrait donc, pour un des 3 opérateurs actuels, de compenser tout ou partie la perte d’argent liée au départ d’abonnés vers les offres Free Mobile.

Pourtant, toujours selon Les Echos, même si les analystes estiment que c’est Bouygues qui aura le plus à souffrir de l’arrivée de Free Mobile, il est le seul opérateur qui refuserait de négocier avec le nouvel entrant.