La vague de suicides a entaché l’image de France Télécom

La vague de suicides a entaché l’image de France Télécom


Selon le baromètre Posternak-Margerit réalisé les 16 et 17 octobre, France Télécom figure à l’avant-dernière place d’un panel de 30 grandes entreprises françaises. Depuis le mois de juin, le groupe a dégringolé de 20 places.

"C’est un phénomène légitime qui va se dissiper si France Télécom parvient à résoudre ses problèmes humains", commente Claude Posternak, un des auteurs de l’étude, cité dans le JDD.

Lire l’intégralité de la dépèche de l’AFP