Freezone S'inscrire

France Télécom accepte finalement la solution multifibre

L’opérateur historique n’avait pas vraiment le choix étant donné qu’il avait été désavoué aussi bien par l’ARCEP que par l’Autorité de la concurrence. Il accepte donc finalement la solution multifibre, initialement prônée par Free, sur les zones denses. Une bonne nouvelle qui devrait permettre enfin de déployer massivement un réseau en fibre optique sur les zones concernées.

Si France Télécom a finalement changé d’avis, c’est surtout qu’une de ses demandes a été prise en compte. En effet, selon le document publié par l’ARCEP en juin, le cout d’installation des fibres supplémentaires était réparti entre les différents opérateurs. Or l’ARCEP a maintenant modifié son document, et le cout du multi fibrage sera à la charge exclusive des opérateurs qui le demanderont. Le premier opérateur qui fibrera un immeuble n’aura donc pas à supporter le cout des fibres supplémentaires. Une décision qui semble juste et qui permet surtout à France Télécom de se sortir de cette histoire la tête haute.

Source : Reseaux-telecoms, via Ariase

 
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (56)
Afficher les 51 premiers commentaires...
Posté le 15 octobre 2009 à 01h20

C'est quand meme la solution la plus logique et equitable.

Allez c'est parti maintenant ! Go !

Posté le 15 octobre 2009 à 13h24

En gros, FT va mettre du monofibre partout sauf là où les autres sont là (Free et SFR) sont là et en font la demande...

 

Mouais bof, pas plus mal... si ca peut faire avancer les choses...

 

Si le monofibre est utilisable à terme par Free... en attendant j'irai chez Orange fibre si Free fibre n'est pas présent :-)


gile
Envoyer message
 
-106 points
Posté le 15 octobre 2009 à 18h13

Ca change tout.

Dans le précédent document de l'ARCEP, il n'y avait qu'une seule solution, la multifibre. Tout immeuble devait être équipé en multifibre intégral et le coût devait être réparti entre tous les opérateurs ayant demandé un accés fibre. Dans ce schéma il n'y avait pas de possibilité pour plusieurs FAI d'exploiter une fibre en commun. Chaque FAI devait avoir sa fibre.

Désormais, avec la nouvelle décision, il y aura les 2 solutions dans le même immeuble. Le multifibre et le monofibre.

Exemple. Free fibre un immeuble et prévient ses concurrents. SFR demande alors une fibre qu'il exploitera ensuite, en monofibre, avec FT, Bouygues et numéricable par exemple. Ainsi, Free paiera la moitié des travaux de fibrage et les 4 autres se répartiront l'autre moitié du coût des travaux. Il faut se souvenir que Free, SFR et Bouygues avaient déjà signé un accord pour faire de la monofibre en commun.

Donc si free veut une fibre pour lui tout seul il devra payer la moitié des travaux alors que dans la précédente décision le coût était réparti entre tous les opérateurs. Ce sera un investissement immédiat trés lourd pour Free et trés légers pour ses concurrents.

A mon avis FT a gagné la partie car Free devra soit payer trés cher son indépendance, soit se soumettre au schéma monofibre défendu par FT.

 

 

 

 

 

 

Posté le 15 octobre 2009 à 21h43

Et oui !, très bonne question !,  combien d'immeubles contaminés par le GPON de france telecom ? combiens de syndics tombés dans le panneau ? lol

Le GPON : c'est du travail baclé, de la fibre en toc.

La multifibre de Free tient la route !

 


gile
Envoyer message
 
-106 points
Posté le 15 octobre 2009 à 23h17
muaddib a écrit
  Le truc c'est que tu confonds comme beaucoup deux choses :- l'architecture de déploiement dans la rue (GPON vs point à point)- la structure de mutualisation dans les immeubles (monofibre vs multifibre)Schématisons (la réalité est un peu plus complexe) :Pour le réseau dans la rue (NRO -> pied d'immeuble), Free utilisera du point-à-point (une fibre dédiée / utilisateur du NRO au pied d'immeuble) et SFR et FT utiliseront du GPON (on multiplexe plusieurs utilisateurs sur une même fibre en sortie du NRO puis on démultiplexe dans le réseau pour arriver à une fibre / utilisateur en pied d'immeuble).Pour l'immeuble, il y aura plusieurs fibres / utilisateur MAIS une seule sera raccordé à celle qui arrive en pied d'immeuble. En gros si un immeuble en zone très dense est convoité par 4 opérateurs, les 4 feront arriver leurs jeux de n fibres en pied d'immeuble (n étant le nombre d'habitant). A l'intérieur de l'immeuble 4 fibres seront installée pour chaque utilisateur. En pied d'immeuble, chacun de ces 4 fibres sera raccordé à une fibre des 4 jeux. Bref, chaque utilisateurs sera potentiellement raccordé à tous les opérateur mais une seule ligne sera activée (celle qui correspondra à l'opérateur choisi)J'espère que c'est un peu plus claire.Bon j'ai pas mal schématisé car en fait les opérateurs n'arriveront pas tous en même temps sur un immeuble et en plus, ils ne s'amuseront pas à emmener jusqu'à l'immeuble une fibre / utilisateur. (je pense qu'il prendront des règles du genre on n'emmène que XX % des fibres car notre part de marché ne dépassera probablement jamais XX % dans cet immeuble) 

Ton explication éclaire bien la question.

Mais si j'ai bien compris, la nouvelle décision de l'arcep concerne le fibrage de l'immeuble.

Désormais la mono fibre est autorisée en cohabitation avec la multi fibre, ce qui signifie, compte tenu de la probable entente de FT, SFR et Bouygues pour exploiter en commun la mono fibre, que le coût de l'installation de la fibre dans les immeubles sera dans les faits partagée par moitié entre Free d'un côté et les 3 autres FAI de l'autre.

Je me demande donc si, toujours dans les faits, Free ne sera pas condamné à se ranger à la monofibre. C'est à dire qu'il pourrait, sauf cas particuliers, ne pas demander de fibre dédiée et exploiter avec les autres FAI la monofibre installée par le FAI opérateur d'immeuble.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si BFM TV se retire de Freebox TV, quelle solution choisiriez-vous ?