Le SNEP dérape et traite les anti-Hadopi de collabos

Que Choisir s’est offusqué, dans un communiqué, des propos tenus par Christophe Lameignère, Président du SNEP (Syndicat National de l’édition Phonographique), au sujet de ceux qui s’opposent à la loi Hadopi. "Ces gens-là, ils auraient vendu du beurre aux allemands pendant la guerre !" a-t-il lancé dans la presse. Pour Que choisir, qui titre son communiqué « Hadopi : 100 points godwin pour le SNEP » ceci est « un très grave dérapage ».

L’association de consommateurs rappelle également qu’en invectivant les pirates, il s’en prend également à ses propres clients : « Au-delà de l’invective, le SNEP néglige qu’il n’existe pas une ligne de démarcation claire et précise entre ceux qui téléchargent et ceux qui achètent. Au contraire, les études réalisées par des institutions sérieuses et indépendantes, montrent que ceux qui téléchargent sont aussi ceux qui consomment le plus de biens et services culturels. Par conséquent, en les combattant et en les insultant, comme ils le font, ils s’attaquent à leurs clients, le public, qui pourrait très bien commencer à trouver cela intolérable ! »

Lire le communique de Que Choisir