Mobile: Un rapport de l’OCDE pointe les prix élevés pratiqués en France

Mobile: Un rapport de l’OCDE pointe les prix élevés pratiqués en France

L’OCDE vient de publier un rapport sur les prix pratiqués dans la téléphonie mobile dans les 30 pays de l’OCDE. Et la France s’y fait remarquer par les mauvaises places qu’elle occupe. Notre pays est systématiquement plus cher que la moyenne des 30 pays, quelque soit le type d’utilisation. Pour réaliser ce rapport, l’OCDE a observé 3 types d’utilisations :

Une utilisation faible (360 appels par an, 396 SMS, 8 MMS)

La France se place 22ème sur 30 avec un tarif annuel de 216,49 dollars. Très loin derrière le Danemark ou le tarif n’est que de 50,31 dollars pour la même utilisation

Une utilisation moyenne d’un forfait de 780 appels vocaux, 600 textos (SMS), et huit messages multimédia (MMS),

La France obtient la 20ème place avec une facture annuelle de prés de 400 dollars. La moyenne de l’OCDE étant de 300 dollars et les Pays Bas s’octroyant la première place avec 120 dollars.

Utilisation élevée (1680 appels par an ; 660 SMS, 12 MMS) : 

L’accro au portable devra débourser annuellement 600 dollars en France (qui se classe 20ème) contre prés de 500 dollars pour la moyenne des pays et moins de 200 dollars pour le Danemark.

La Finlande, les Pays-Bas et la Suède ont les prix les plus bas parmi les pays de l’OCDE pour les appels passés depuis un téléphone portable, selon les dernières Perspectives des Communications de l’OCDE. Les prix les plus hauts ont été trouvés au Canada, en Espagne et aux États-Unis. Même si i y a pire, la France reste néanmoins dans le peloton de queue.