Freebox V6 : Les premiers éléments ?

Freebox V6 : Les premiers éléments ?

Depuis que Xavier Niel a annoncé officiellement que Free travaillait sur la Freebox V6, les informations que vous communiquait Univers Freebox à ce sujet, et qui n’étaient donc que des suppositions, prennent un tout autre relief.

Un nouveau design

Xavier Niel a annoncé que cette nouvelle Freebox ne sera pas qu’un simple relookage, ce qui sous-entend, qu’au-delà des nouvelles fonctions, cette Freebox V6 sera relookée. Dès septembre 2008, Univers Freebox vous présentait ce qui pouvait être une des propositions de design de la Freebox V6.


D’après nos investigations, cet éventuel prototype de la Freebox V6 aurait été créé par un designer industriel en juin 2008. Nos multiples recherches nous amènent à penser que ce designer industriel travaille pour Iliad-Free. La personne concernée souhaite préserver son anonymat. Cela confirme en tous cas que Free travaille sur ce projet depuis plus d’un an.

Une des premières Box intégrant des femtocells 3G ?

Le magazine Capital pronostiquait en avril dernier que cette nouvelle Freebox pourrait intégrer des femtocells 3G. Concrètement, des antennes 3G seraient intégrées directement dans la Freebox. Lors de l’utilisation de son mobile à proximité d’une box, les communications basculeraient automatiquement sur la Freebox plutôt que de passer par les antennes relais. Cette technologie offre de nombreux avantages. Tout d’abord, elle améliore le maillage du territoire, notamment à l‘intérieur des bâtiments.
Ensuite, elle permettrait à Free de réduire le coût de déploiement d’un réseau. Les antennes relais actuelles représentent un coût important aussi bien en ce qui concerne l’investissement initial que leur fonctionnement. Enfin, en ces temps ou certains opérateurs se voient contraints de démonter des antennes relais, ces « mini antennes » sont beaucoup moins nocives (si tant est qu’elles le soient) puisque la puissance des ondes émises est inférieure à celle du wifi. Mieux, au delà des antennes relais, c’est surtout le téléphone mobile en lui-même qui émet des ondes. Et plus l’antenne relais et loin, plus ces ondes sont fortes. Avec une mini antenne 3G à domicile, la puissance des ondes émises par le téléphone sera réduite au minimum.

Une ville comme Paris pourrait ainsi être couverte

Au delà du fait que la technologie Femtocell permet une réception parfaite à l’intérieur des appartements, elle permet de couvrir tout un immeuble. Netgear qui a lancé il y a 1 mois un boîtier intégrant cette technologie, annonce une portée de 200m. Ainsi, dans les villes denses, il ne suffirait plus que de quelques antennes relais dans les zones d’ombre pour couvrir tout le territoire. Cette solution permettrait alors à Free de couvrir très vite les 25% de la population, limite exigée pour qu’il puisse utiliser le réseau 2G de ses concurrents et pouvoir proposer une couverture nationale.

Transformation du téléviseur en ordinateur ?

Lors d’une interview accordée à l’ARCEP en décembre 2008, Xavier Niel annonçait ce qu’il imaginait des usages futures. « On peut supposer que nous n’aurons plus d’ordinateur chez nous, que l’informatique sera déportée sur de très gros serveurs et que l’on paiera en fonction de l’usage et du débit consommé. » Pronostiquait-il. Autrement dit, nous n’aurions plus besoin d’ordinateurs, mais de simples terminaux… comme un téléviseur. Il suffirait ainsi d’un clavier et d’une souris branchés à sa Freebox, pour transformer son téléviseur en ordinateur.

De nombreuses questions peuvent également se poser quant à l’implémentation d’un femtocell WiMax, la transformation de cette Freebox V6 et de sa télécommande en véritable console comme la Wii ou encore l’intégration d’un lecteur Blu-ray.