Les réseaux dégroupés des FAI alternatifs couvrent 75% de la population

Les réseaux dégroupés des FAI alternatifs couvrent 75% de la population

L’ARCEP a publié hier soir les chiffres provisoires du Haut Débit pour le 1er trimestre 2009. Au 31 mars 2009 la France comptait ainsi 18,35 millions d’abonnements à Internet à haut débit au 31 mars 2009, dont 17,3 millions d’abonnements ADSL. Si cela représente une augmentation de 13% sur 1 an, cette croissance décélère chaque trimestre, elle était de 18,8% sur 1 an au 1er trimestre 2008. Cela s’explique par l’arrivée à maturité du marché.

 

La barre des 4000 répartiteurs dégroupés a été franchie au cours du premier trimestre 2009

Le dégroupage, et plus particulièrement le dégroupage total, continue d’être l’offre la plus souscrite sur le marché de gros du haut débit DSL. Ainsi, au cours du premier trimestre de l’année 2009, le nombre d’accès dégroupés a progressé de 332 000 accès (contre 323 000 accès au quatrième trimestre 2008).

En particulier, la croissance du parc d’accès totalement dégroupés est supérieure à celle du parc total d’accès achetés sur le marché de gros du haut débit sur DSL, en raison des différentes migrations et de l’extension de la zone de couverture du dégroupage. Le dégroupage total, avec plus de 5 millions d’accès (5,31 millions) représente d’ailleurs plus 60% des accès achetés sur les marchés de gros du haut débit par DSL.

Au 31 mars 2009, 4076 répartiteurs étaient ainsi raccordés par les opérateurs alternatifs (dont 2263 par Free, source francois04), couvrant plus de 75% de la population.