Idéo pourrait compliquer la tâche de Free dans le mobile mais pas dans l’ADSL

L’édition papier de La Tribune revient sur les répercutions possibles de l’offre quadruplay « idéo » lancée la semaine dernière par Bouygues sur les offres mobile et ADSL de Free
Les analystes estimaient que c’est Bouygues qui aurait eu le plus à souffrir de l’arrivée de Free dans le mobile. Mais avec sa nouvelle offre quadruplay qui débute à 44,90€, il définit un prix psychologique qui devrait faire référence, tout comme l’avait fait Free avec le triplay à 29,99€.
Si Free veut garder son statut d’opérateur le plus innovant, il devra alors faire mieux. Or si le réseau de Bouygues est déjà amorti, ce n’est pas le cas de celui de Free qui va investir plus d’un milliard d’euros, sans compter les frais liés au lancement de l’offre. De plus, les clients idéo seront engagés pour 2 ans, ce qui va encore compliquer la tache de Free.

Par contre, selon un analyste, « Ideo met moins en danger l’actuelle offre d’Iliad dans l’ADSL, le groupe ayant démontré de puis des trimestres sa capacité à gagner toujours autant de nouveaux abonnés (142.000 au premier trimestre, soit 27 % du marché). »