Le CSA fixe les conditions relatives à la 2ème coupure publicitaire des films

Le CSA fixe les conditions relatives à la 2ème coupure publicitaire des films

La nouvelle loi sur l’audiovisuelle, adoptée le 5 mars denier, donne la possibilité aux services de télévision de procéder à deux interruptions publicitaires lors de la diffusion d’une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle. Le CSA a rendu public ce mercredi les conditions relatives à cette 2ème coupure.

Il considère qu’une période d’au moins vingt minutes doit s’écouler entre deux interruptions successives à l’intérieur d’un même programme, qu’il s’agisse d’une oeuvre cinématographique, d’une oeuvre audiovisuelle (constitutive, ou non, d’une série, d’un feuilleton ou d’un documentaire) ou d’un programme destiné à la jeunesse.
Par ailleurs, chaque interruption publicitaire durant les oeuvres cinématographiques ne peut excéder six minutes