Hadopi : Fureur de Sarkozy et mascarade à l’UMP

Hadopi : Fureur de Sarkozy et mascarade à l’UMP

<>

« M. Sarkozy aurait visé en particulier le patron des députés UMP Jean-François Copé et le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement Roger Karoutchi » selon Le Figaro. Il a jugé «lamentable» le spectacle donné par les députés. Et dénoncé « le manque d’organisation au sein de la majorité » souligne Libération.

« Ensemble tout devient possible », c’est l’un des slogans du Président. Force est de constater que certains ne l’entendent pas de la même oreille… Soupçons à tous les étages au sein de la majorité ! Frappé d’ostracisme ? le député UMP, Franck Marlin, a répondu au chef de l’état. Il s’est dit « fier d’être amateur » en argumentant « qu’au sens propre, c’est quelqu’un qui aime les choses bien faites ». Ce dernier estime que le projet de loi Hadopi est « mal ficelé et suscite beaucoup de défiance chez les députés de toutes tendances ».

Nous pouvons également citer les positions très critiques du député UMP, Christian Vanneste. Il expliquait très récemment au micro de "Parlons Net" que François Copé a « les pieds dans le tapis […] La position du Gouvernement a été stupide ».


Le texte de loi sera représenté le 28 avril. En cas de fiasco, Christine Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication, remettra sa démission, comme (auc)une enfant punie, prise en flagrant délit d’échec de fantasmes virtuels autour du piratage et des internautes. Le monde à l’envers est l’oeuvre de cette loi… Que de responsables pas coupables et d’irresponsables coupables dans cette grande gaufre vautrée d’Hadopi.