HADOPI : Quand TF1 manipule les images

HADOPI : Quand TF1 manipule les images
Un hémicycle bondé, des députés qui applaudissent, les téléspectateurs de TF1 ont dû penser que l’adoption de la loi Création et Internet avait été plébiscitée par l’ensemble de l’assemblée nationale.
Mais la réalité était bien autre. En guise d’assemblée pleine à craquer, seuls 16 députés (soit 2,5 % du parlement) étaient présents lors du vote de cette loi, dans la nuit du 2 au 3 avril. Un peu léger pour une loi qui remet en cause tant de choses.

Devant la réaction d’internautes qui l’ont interpellé, Jean Marc Pillas, le médiateur de TF1, s’est expliqué :
Vous êtes plusieurs à nous interpeller sur ces images (deux plans) de l’Assemblée nationale diffusées dans le sujet sur la loi contre le téléchargement illégal, le vendredi 3 avril. Vous avez parfaitement raison de dire que ces images d’archives sont contradictoires avec la réalité, puisque cette nuit là, seuls 16 députés ont participé au vote. Au-delà du manque d’assiduité des députés qui est un autre débat, il s’agit d’une maladresse, certes regrettable, mais en aucune façon d’une intention maline de contrefaire la réalité. Cette maladresse est imputable à un défaut d’attention humain et nous veillerons à l’avenir à ne pas reproduire ce genre d’erreur, conscients que nous sommes de la force des images.

L’adoption de la loi création et internet par l’assemblée selon TF1 (reportage du 3 avril) :

L’adoption de la loi création et internet par l’assemblée, en réalité (dans la nuit de 2 au 3 avril)



Source : PCInpact