Fusion Canal/TPS, bonne ou mauvaise chose ?

Fusion Canal/TPS, bonne ou mauvaise chose ?

L’annonce d’hier a été un choc ! Et pour cause, Patrick Le Lay a toujours refusé la fusion, et quand Patrick refuse rien ne peut le faire changer d’avis (les abonnés Free en savent quelque chose, TF1 ou TMC n’étant toujours pas présents dans le basic de Free).

La raison de se retournement de situation serait, d’après le communiqué de presse, la concurrence acharnée avec les opérateurs télécoms. Les Fai seraient donc les prochains « ennemis » du nouveau bouquet Canalsat-TPS. Pas vraiment en fait, cette « excuse » permet surtout à Patrick Le Lay de ne pas perdre la face, la véritable raison étant vraisemblablement la mauvaise santé de TPS, qui s’est accrue ces derniers mois. Les opérateurs télécoms ont besoin des bouquets satellites mais l’inverse est également vrai, et le rapprochement aujourd’hui entre Free et canal sur la VOD montre bien que c’est dans l’intérêt des deux groupes de travailler ensemble.

Et puis les opérateurs télécoms ne sont pas des groupes medias, ce n’est pas leur métier, France Télécom ou Free n’ont pas émis le souhait de créer leurs propres chaînes de télévision. Sur ce point Free a toujours été clair et se dit uniquement diffuseur. Il ne se lancera pas dans l’édition de contenu. Une position neutre qui permet de ne se fâcher ni avec Canal+ ni avec les autres diffuseurs de contenu.

Il ne devrait donc pas y avoir de lutte acharnée entre le nouvel ensemble créer par Canalsat et TPS et les opérateurs Télécoms (tant que ceux-ci ne feront que louer leurs tuyaux). C’est donc un procés d’intention que lancent Canal et TPS vis à vis des opérateurs telecom. Toutefois ces derniers devront rester vigilants à ne pas se faire evincer du marché de la distribution des chaînes, ce que le nouvel ensemble pourrait imposer.

La deuxième crainte serait de voir TF1 avoir une voix prépondérant dans le nouvel ensemble, comme c’est le cas dans TMC. Les négociations avec Free seraient alors mal engagées. Apparemment ça ne serait pas le cas, d’après le journal Libération de ce jour, on s’acheminerait plutôt vers un rachat de TPS par Canalsat et une entrée de TF1 et M6 au capital du groupe Canal+, à hauteur de 15% maximum. Ce sera donc Canal+ qui gérera l’ensemble.

A priori, tout cela ne devrait apporter que du bon pour les futures relations entre Free et ce nouveau bouquet. Et TF1 et M6 ayant beaucoup moins d‘intérêts dans ce nouveau bouquet, pourraient autoriser la reprise de leurs chaînes dans les basic des opérateurs ADSL. Ceci n’est que pure supposition, mais les éléments vont en tout cas en ce sens.

Pourtant tout ne sera pas si rose. La concurrence n’existant plus, les offres pourraient être moins riches. Il y a en effet des chaînes doublons dans les 2 bouquets qui devraient disparaître La création de nouvelles chaînes devrait ralentir également. Quant aux tarifs, ils ne devraient pas forcement augmenter si l’on regarde ce qui se passe dans les autres pays européens ou 1 seul bouquet perdure. L’acquisition de nouveaux programmes étant moins chère car n’étant plus mise en concurrence, on pourrait même observer une baisse des tarifs.

Tout cela ouvre en tout cas de nouvelles perspectives…