Le site « j’aime les artistes » victime d’attaques de pirates

Le site « j’aime les artistes » victime d’attaques de pirates

Nous vous annoncions que le site du ministère de la culture « j’aime les artistes », censé montrer tous les bienfaits de la mise sous surveillance du web, était hors service.
Le ministère de la culture en a apporté les raisons ce matin dans un communiqué, rapporte l’AFP :
« Le site a été victime, au cours des derniers jours, d’attaques incessantes de la part des pirates du net, qui l’ont obligé à fermer temporairement"
La "mobilisation des groupes de pression qui s’opposent aux droits des artistes et des entreprises culturelles (…) prive ainsi de tribune ceux qui défendent – concrètement, grâce au projet de loi Création et Internet, et non par de simples déclarations d’intention – les créateurs et ceux qui les soutiennent", a ajouté le ministère de la Culture, précisant que le site rouvrira dans les prochains jours.

Encore une fois, est utilisé l’amalgame primaire consistant à dire que ceux qui s’opposent à la loi Hadopi seraient contre les droits des artistes. Ceci est bien évidemment un mensonge et semble pourtant être le seul argument avancé par le ministère de la culture.