Taïwan recommande Iliad-Free

Taïwan recommande Iliad-Free

<>

Dès sa prise de fonction, Lu Ching Long a immédiatement changé la ligne de son ministère à Paris. Pour Lu Ching Long, les appels gratuits vers Taïwan – inclus dans l’offre Téléphonie Free – sont essentiels.

Tel un commercial, le représentant de Taïwan encourage les autres ministères et instituts a se diriger vers le fournisseur d’accès Free. À l’heure actuelle, l’office d’information du Gouvernement et le Conseil national de la science – en plus du Ministère des affaires étrangères – ont opté pour un abonnement Free.

"Ils auraient déjà économisé plus de 20% de frais téléphonique"

Free devient de plus en plus populaire grâce aux appels gratuits vers les destinations du monde (y compris Taiwan). En 2007, Free devient le sujet d’étude de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques). L’organisation considère que l’offre Triple-play de Free est la plus compétitive dans tous les pays de OCDE (L’étude a été publiée en avril 2006 NDLR).

Grâce à l’initiative de Xavier Niel, fondateur d’Iliad et vice-président à la stratégie, il y a plus de 8% des familles françaises et entreprises qui disposent d’un accès VoIP (aux Etats-Unis et en Angleterre, les chiffres descendent à 3% et 1%).

"En France, tous les étudiants taïwanais sont conscients qu’il faut utiliser Free".

Le gouvernement Français a été obligé d’ouvrir la compétition grâce a l’arrivée de Free. Pourtant, tous les investissements et efforts déployés par Free n’ont toujours pas permis de talonner la part de marche d’Orange. Autrefois, Wanadoo (Orange NDLR) jouissait d’un monopole dans le domaine de la télécommunication en France. Aujourd’hui, l’opérateur historique est forcé d’ajuster ses prix pour – essayer – d’arriver au même niveau que Free.

La plupart de clients sont satisfaits par la qualité de l’offre et le prix, même s’il parait que le service après-vente a eu quelques soucis, conclut l’article publié par The Liberty Times (en Chinois).