Le triplay soumis à la redevance TV

C’est ce que l’on pourrait appeler le 2ème effet Kisscool. Alors que la loi sur l’audiovisuel public va déjà instaurer une taxe de 0,9% sur le chiffre d’affaire des opérateurs télécoms (qui sera selon eux répercutée sur la facture de l’abonné), la commission spéciale chargée d’étudier ce projet a adopté lundi un nouvel amendement qui instaure le paiement de la redevance TV pour tous les abonnés à une offre triplay. Et il est fait peu de cas des personnes qui, même ayant souscris à une offre triplay ne peuvent pas, pour des raisons techniques, recevoir la télévision : ils payeront quand même !

Si les français ne possédant pas de téléviseurs (et donc non encore soumis à la redevance TV) ne représentent que quelques pourcents, c’est encore les internautes qui sont stigmatisés et qui seront mis à contribution pour financer l’arrêt de la publicité sur France Télévision, si cet amendement est confirmé à l’assemblée.