Les FAI et Canal+ combattent ensemble les exclusivités d’Orange

Les FAI et Canal+ combattent ensemble les exclusivités d’Orange

La loi sur l’audiovisuel public, qui devrait mettre fin à la publicité sur les chaînes de France Télévisions, sera débattue à l’assemblée nationale le 25 novembre. Canalsat et les FAI alternatifs comptent cependant faire de l’hémicycle leur arène de combat contre le tout puissant Orange.

C’est ainsi que, selon La Tribune, l’Aforst (qui regroupe les FAI alternatifs) et Canal+ font du lobbying auprès des députés afin de faire passer des amendements qui mettraient fin aux exclusivités d’Orange dans la télévision. L’Aforst propose ainsi un amendement qui obligerait Orange, mais également Canalsat, à rendre disponible leurs chaînes sur toutes les plateformes TV. Pour l’association des FAI alternatifs, « ces exclusivités menacent le jeu de la concurrence car la moitié de nos concitoyens n’y ont pas accés. » La position de l’Aforst vaut également pour l’accord d’exclusivité conclu entre Orange et France Télévisions sur la télévision de rattrapage, qu’il souhaite voir interdire.

Canal+ a, quant à lui, proposé un autre amendement stipulant que « la commercialisation de services audiovisuels par un opérateur télécom ne peut être réservée aux seuls abonnés aux offres d’accès Internet de cet opérateur ».

Si ces propositions d’amendement étaient retenus par les députés, cela signifierait que Free pourrait diffuser les chaînes Orange Foot et Orange Cinéma Séries, voire même les chaînes exclusives de Canalsat, directement dans son bouquet TV. Une telle décision serait par contre un coup dur pour Orange qui a pour stratégie d’attirer de nouveaux abonnés grâce à ses contenus exclusifs.

Notons cependant que le rapport Besson « France Numérique 2012 » préconise déjà de mettre fin aux exclusivités d’Orange (ou de tout autres fournisseurs d’accès)