Free Mobile : sous pression, un maire reconnait “une erreur” et se lance dans un bras de fer avec l’opérateur

Free Mobile : sous pression, un maire reconnait “une erreur” et se lance dans un bras de fer avec l’opérateur

Oui, mais non, en fait. Un maire entend finalement barrer la route à une antenne 5G de Free Mobile. L’élu estime avoir fait “une erreur” en autorisant l’opérateur à installer son équipement.

Après avoir autorisé l’implantation d’un pylône de 40 mètres devant servir à la 5G de Free, Pascal Martin revient finalement sur sa décision. Le maire de Bettborn, commune du département de la Moselle, estime en effet avoir “fait une erreur en autorisant cette installation” sur un terrain communal à la sortie du village.

Ce retournement de situation fait suite à la grogne de riverains, jugeant l’implantation trop proche des habitations. Le pylône doit en effet se retrouver à 40 mètres des premières habitations. Le loyer annuel de 3 500 euros n’avait pas non plus convaincu. “À Bettborn, on brade la santé et l’environnement”, pouvait-on en effet lire sur une pancarte lors d’un rassemblement de protestation le 26 mars dernier.

Le maire se range du côté des habitants

“On est quand même très près des maisons. Aussi, il faut se rendre à l’évidence  : les habitants ont raison et je me range de leur côté. On a aussi la chance que les travaux n’ont pas encore débuté”, explique le maire qui a indiqué à l’opérateur “le retrait de la décision de non-opposition à déclaration préalable” et auquel il tente de proposer d’autres emplacements. “Nous ne sommes pas bornés ni contre le progrès. Aussi, nous allons proposer à Free cinq autres emplacements où ils pourront installer leur antenne, dans la commune, mais de 400 à 600 mètres des maisons”, explique l’élu, qui a fait appel à un avocat spécialisé.

Mais ça semble mal parti pour le moment. “L’ensemble des arguments que vous mettez en avant n’est donc pas de nature à justifier un retrait de la décision”, a rétorqué Free dans un courrier adressé au maire. 

Source : Le Républicain Lorrain (version papier)