4G : un village laissé-pour-compte par les opérateurs accueille Free Mobile les bras ouverts

4G : un village laissé-pour-compte par les opérateurs accueille Free Mobile les bras ouverts

Quand le New Deal porte ses fruits. Les habitants d’une petite commune de la Nièvre vont enfin pouvoir jouir de la 4G de Free, Orange, SFR et Bouygues.

Sortir enfin d’une zone blanche à l’heure où la 4G rentre dans la dernière phase de sa généralisation sur le territoire, tel est l’espoir de beaucoup de communes rurales.

Si Orange, Free, Bouygues et SFR continuent de cravacher pour le déploiement de leurs réseaux mobiles dans les zones non ou mal couvertes, ils doivent faire face régulièrement à l’opposition des municipalités et des riverains, de quoi ralentir la sortie de terre de nouveaux pylônes en particulier dans le cadre du dispositif de couverture ciblée du New Deal. Dans ce programme, le gouvernement et les élus locaux identifient les zones prioritaires à couvrir. A chaque nouvelle liste, les telcos disposent de 24 mois pour arroser les habitants en 4G.

Dans la commune de Marcy dans la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté, pas de mobilisation citoyenne face à l’arrivée de Free Mobile, bien au contraire. La 4G de l’opérateur mais aussi de ses rivaux débarquera prochainement. Pour le maire, Guy Gaujour, l’heure est à la satisfaction : « Nous étions oubliés des opérateurs et il nous fallait sortir des maisons et grimper par-ci par-là pour tenter d’avoir du réseau », a-t-il fait savoir dans les lignes du Journal du Centre.

Sans le New Deal, l’élu estime que la commune aurait été laissée pour compte. A Marcy, Free Mobile a d’ores et déjà dressé un pylône de 45m de haut via une grue de 50m. Un terrain de jeu communal surplombant le village a été choisi pour cette installation. Ce site multi-opérateurs permettra une utilisation de la 4G sur un rayon de 4km. La mise en service est attendue dans quelques mois après raccordement. Une bonne nouvelle pour les habitants.