Orange fait le point sur les technologies utilisées sur son réseau 5G

Orange fait le point sur les technologies utilisées sur son réseau 5G

Network slicing, beamforming et Massive MIMO, autant de technologies qu’Orange utilise sur son réseau 5G et à propos desquelles il apporte aujourd’hui quelques explications auprès du grand public.

Avec la 5G, l’industrie des télécoms annonce de meilleures performances et le développement de nouveaux usages. Au travers de trois courtes vidéos publiées sur sa chaine YouTube, Orange apporte d’ailleurs quelques éclairages concernant les technologies utilisées pour son réseau mobile de nouvelle génération.

Il y a tout d’abord le Massive MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) qui permet d’assurer davantage de connexions simultanées grâce à un grand nombre de mini-antennes. “On parle de 1 000 000 de connexions possibles au km²”, selon l’opérateur historique.

Vient ensuite le beamforming qui permet de diriger le signal réseau en fonction de la localisation et du besoin du client, au lieu de simplement arroser une zone. Cela participe d’ailleurs à la réduction de la consommation énergétique.

Enfin, il y a le network slicing qui permet un découpage du réseau en tranches logicielles. Un découpage virtuel donnant la possibilité d’optimiser les performances selon les besoins propres à tel ou tel service.

Orange cite une première tranche pour les objets connectés n’ayant pas besoin d’un gros débit ni d’une très faible latence, mais simplement de pouvoir communiquer facilement. Il parle en outre d’une seconde tranche pour les services ayant besoin d’une très faible latence comme la voiture connectée ou la télémédecine et d’une troisième tranche pour les services requérant du débit comme le téléchargement ou le streaming vidéo.