Iliad, une proie potentielle ?

C’est en tous cas ce que pense la Société Générale qui classe Iliad dans sa liste des entreprises françaises opéables arrêtée les 15 septembre.

Rappelons cependant que la majorité du capital d’Iliad étant détenu par son fondateur Xavier Niel, Iliad ne peut en aucun cas être racheté sans l’accord de celui-ci.

Source : Challenges , Merci à AzertyPhilco