Freebox Pop et mini 4K : on teste Tidal, la plate-forme de streaming musical avec diffusion haute fidélité

Freebox Pop et mini 4K : on teste Tidal, la plate-forme de streaming musical avec diffusion haute fidélité

Univers Freebox vous fait découvrir Tidal. Avec sa qualité d’écoute et son absence de publicité, la plate-forme musicale s’adresse aux mélomanes.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir Tidal, disponible sur les players Pop et mini 4K via le Play Store. Cette plate-forme de streaming met en avant 70 millions de musiques et 250 000 clips vidéo avec une écoute sans perte (haute fidélité) et sans aucune publicité. Chacun devrait y trouver son compte avec notamment de la pop, du rock, du métal, du hip-hop, du R&B, du latino ou de la country. Le tout organisé sous la forme de playlists (style musical, artiste ou éditorialisé) ou d’albums. Les concerts sont également au programme.

Télécharger l’application Tidal sur le Play Store

Pour commencer, il faut télécharger l’application Tidal sur le Play Store. Pesant 30 Mo, elle a d’ailleurs été mise à jour le 29 mars dernier pour corriger des bugs, améliorer ses performances et ajouter de nouvelles langues. Une application loin d’être délaissée, donc.

S’inscrire depuis le navigateur Web

Au lancement de l’application, l’utilisateur est invité à lancer le navigateur Web sur ordinateur ou smartphone, pour y saisir un code et lier l’application au compte. Il faudra donc lancer le navigateur Web pour la création du compte, puis la liaison à ce dernier.

La souscription au service se fait en quelques minutes. Pour la connexion, on pourra utiliser son adresse e-mail, mais aussi son compte Facebook, Apple et Twitter. Pour le paiement, on aura le choix entre ses coordonnées bancaires ou son compte PayPal.

Notez que deux formules existent : une formule Premium à 9,99 euros par mois avec une qualité d’écoute en 320 Kbip/s et une formule Hi-Fi avec une qualité 1 411 Kbip/s. Pour chacun, il existe des réductions familiale (jusqu’à 5 membres) ou étudiante (- 50 %). Le service propose une période d’essai de 30 jours pour se faire une idée.

Une interface classique

Classiquement, l’interface propose une barre de navigation à gauche et des bandeaux de contenus éditorialisés.

En haut de la barre de navigation, une icône en forme de loupe permet de lancer un moteur de recherche utilisable avec la requête vocale ou le clavier virtuel. 

En dessous, des boutons pour accéder à la page d’accueil, aux contenus favoris et aux paramètres. La liste s’allonge lors de l’utilisation avec un accès au contenu en cours de lecture.

Un lecteur minimaliste, mais efficace

Au moment d’accéder à la playlist, on peut choisir une lecture à la suite ou bien aléatoire. C’est selon.

Notez également la présence du bouton “Ajouter” qui permet d’alimenter la liste de favoris dont nous parlions justement au-dessus.

Le lecteur intégré va à l’essentiel : une mise en lecture/pause utilisable avec le bouton au milieu de la molette de navigation de la télécommande Freebox et une navigation dans le contenu avec les flèches gauche/droite de la molette. 

En allant vers le bas, on peut naviguer entre les autres contenus de la playlist grâce à des vignettes. Très pratique. Dans le cas d’un concert, cela permet de passer à d’autres concerts. 

Un service gourmand en bande passante, une qualité d’écoute ajustable

Pas grand-chose dans les paramètres de l’application si ce n’est le choix de la qualité d’écoute et la possibilité de se déconnecter du service. D’après nos constations, l’application consomme pas mal de bande passante, ce qui peut se ressentir une connexion ADSL. Un réglage de qualité d’écoute qui ne sera donc pas de trop dans le cas d’une connexion faible.

 


VERDICT

Classique dans sa forme, épargnée par la publicité, allégée des fonctions superflues et riche en contenus, Tidal présente un grand intérêt pour les mélomanes. Ajoutez à cela la qualité d’écoute élevée et vous obtenez un service presque incontournable. Le tout pour un prix loin d’être excessif. Le ticket d’entrée est en effet à 9,99 euros pour un utilisateur seul et 14,99 euros pour un foyer de 5 personnes.