Fibre : pénurie de poteaux en métal pour Orange, une nouvelle menace pour le Plan THD

Fibre : pénurie de poteaux en métal pour Orange, une nouvelle menace pour le Plan THD

Pénurie de poteaux en métal chez Orange France. L’opérateur s’explique à l’heure où le déploiement du Plan THD se voit menacer.

Après les tensions de 2018 sur l’approvisionnement en fibre optique, place aux inquiétudes sur la fourniture de poteaux en métal pour déployer la fibre en aérien dans les zones peu denses. Les remontées terrain se multiplient selon Next Inpact. Dans l’Ardèche, la Drôme, le Doubs et la Charente Maritime par exemple, les réseaux d’initiative publique constatent une pénurie. Les déploiements s’arrêtent parfois pour une dizaine de milliers de lignes.

De son côté, l’Arcep confirme cette menace et parle de « coup de frein inédit sur le déploiement » de la fibre optique en France. Cela tombe mal à l’heure où le Plan France Très Haut Débit a pour objectif de couvrir 80 % des lignes en fibre optique en 2022 près de 100 % en 2025.

Plus inquiétant encore lorsque l’on sait que plus de 40% de la fibre dans les RIP passait en aérien il y a encore deux ans et que ce chiffre a aujourd’hui augmenté. Le risque de ne pas être dans les clous est incontestable, au total 5,5 millions de prises FTTH sur 16,8 millions ont été déployées à fin 2020 sur les réseaux d’initiative publique.

Plus concrètement, Orange, très discret sur cette problématique, doit bel et bien faire face à cette pénurie. Engagé à fournir des poteaux en métal aux acteurs déployant la fibre optique, l’opérateur historique a expliqué au régulateur que “ces difficultés d’approvisionnement seraient dues à une tension au niveau mondial sur les matières premières, et en particulier pour l’approvisionnement en acier qui impacterait ses fournisseurs en limitant la capacité de la filière de production de poteaux métalliques”.

Cette tension intervient au mauvais moment pour Orange. Le FAI a annoncé début 2021 l’arrêt de l’utilisation très critiquée sur leur durée de vie des poteaux en bois et par conséquent leur remplacement progressif dans le cadre de l’offre d’accès à son génie civil.