Free fête ses 22 ans aujourd’hui, et prépare encore plusieurs révolutions pour l’avenir

Free fête ses 22 ans aujourd’hui, et prépare encore plusieurs révolutions pour l’avenir

Joyeux anniversaire à Free qui soufle aujourd’hui ses 22 bougies. Une grande épopée qui n’est pas prête de s’arrêter. 

Le 18 février 1999 naissait un nouveau fournisseur d’accès à Internet qui allait révolutionner le marché en proposant un accès gratuit à Internet et ce dès le 26 avril de la même année. Pour les plus jeunes qui n’ont pas connu cette période où il fallait plusieurs heures pour télécharger une musique sur Napster, surfer sur le Net quotidiennement était une activité coûteuse. Outre France Télécom qui se gavait en facturant chaque minute passée au tarif d’une communication locale, les FAI de l’époque facturaient en sus un abonnement mensuel qui pouvait dépasser les 100 francs (15 euros) , que l’on utilise sa connexion ou pas. C’est donc cet abonnement que Free rendait gratuit.

Dès la première année, son offre fera un carton. Alors que le jeune FAI comptait capter 400 000 abonnés la première année, il en aura deux fois plus. Ce succès ne se démentira jamais au cours des années et des innovations. Les Freebox se sont succédées.

Les dates clés chez Free sont multiples et chaque Freenaute aura son propre souvenir favori en lien avec l’opérateur. Le 27 novembre 2003 a par exemple été marqué par le lancement chez Free de la télévision numérique via l’ADSL sur l’ensemble de la France à condition d’être dégroupé. Cette offre comprenait plus de 100 chaînes, des services comme un guide des programmes avec TV Magazine et des chaînes en option. Le tout toujours pour 29,99€ par mois ce qui constituait la première offre tripleplay en France !

On se souviendra aussi du lancement du Multiposte en 2005 ou de FreeHome en 2007, 1er bouquet de programmes à la demande accessible de façon illimitée par abonnement ou encore de TVPerso sur Freebox HD permettant aux Freenautes de créer leur propre chaîne de télévision. La Freebox Révolution catapultée en 2010 restera gravée dans les souvenirs, celle-ci fait encore de la résistance aujourd’hui d’ailleurs. Sans oublier, les autres box et la Mini 4K… ou encore le lancement tonitruant de Free dans le mobile en 2012. N’oublions pas l’entrée fracassante de l’opérateur de Xavier Niel sur le marché des box premium avec la Freebox Delta lancée le 4 décembre 2018. Bijou technologique alliant enceinte connectée et système de son haut de gamme côté player et proposant la fibre 10 G E-Pon sur son nouveau serveur, la Delta visait un nouveau public et propose toujours une offre très complète, Free y intégrant de nombreux services sans changer le prix de l’abonnement.

Plus récemment, Free a également lancé une nouvelle box plus accessible et résolument moderne avec la Freebox Pop en juillet 2020. Mini-format, un player équipé d’Android TV et des débits allant jusqu’à 5 Gbit/s en partagé. Une nouvelle application a également été lancée, avec Freebox Connect permettant aux abonnés Free de gérer leur WiFi facilement en quelques clics. L’opérateur a aussi fait son entrée dans le monde du ballon rond, avec un service inédit nommé Free Ligue 1 Uber Eats. Fort de ses 500 000 utilisateurs, ce service gratuit pour la première saison propose aux abonnés d’accéder aux moments marquants de chaque match de la Ligue 1 en quasi-direct, sous forme de courts extraits vidéos. Et enfin, à la fin de l’année 2020, Free bouscule à nouveau le marché mobile en proposant la 5G sans surcoût, contrairement à tous ses concurrents et en passant son forfait historique à 150Go pour les abonnés équipés de smartphones compatibles.

Et l’opérateur ne devrait pas en rester là. En effet, on attend encore la révolution mobile promise par Xavier Niel pour les particuliers, qui doit notamment chambouler le marché du subventionnement du mobile. Dans un autre secteur, Free va également se lancer sur le marché des entreprises cette année avec une nouvelle Freebox Pro et a promis une révolution équivalente à celles déjà opérées sur le marché des box à ses débuts et du mobile en 2012. Sans oublier une future Freebox V9, sur laquelle l’opérateur indiquait déjà travailler à peine la Freebox Pop sortie. L’épopée de Free semble loin d’être finie.