Plus rien n’arrête Bouygues Telecom sur le mobile et la fibre, l’opérateur recrute à tour de bras

Plus rien n’arrête Bouygues Telecom sur le mobile et la fibre, l’opérateur recrute à tour de bras

Tout comme Orange, Bouygues Telecom dévoile ce matin ses résultats annuels, mais aussi pour le 4e trimestre. Double performance sur le mobile et la fibre.

En progression constante depuis plusieurs trimestres en matière de recrutement sur la fibre, Bouygues Telecom fait une nouvelle fois un pas de géant. L’opérateur annonce ce matin avoir engrangé 226 000 nouveaux abonnés lors du 4e trimestre, “marquant notre nouveau record d’acquisitions nettes”. En effet, seuls Free et Orange avaient jusqu’à alors réussi à passer la barre des 200 000 nouveaux abonnés sur un trimestre. Il faut dire que l’appétit des Français pour la fibre est aujourd’hui gargantuesque. Dans le même temps, le déploiement des réseaux FTTH s’accélère. 

À fin décembre 2020, Bouygues Telecom disposait de 17,7 millions de prises commercialisées, soit 6 millions de plus qu’à fin 2019. L’opérateur est bien positionné pour atteindre ses objectifs de 27 millions de prises à fin 2022 et 35 millions à fin 2026. Par ailleurs son taux pénétration FTTH poursuit sa progression à 38% contre 25% un an auparavant, sa base fibre s’élève désormais à 1,6 million de clients. Sur le fixe, l’opérateur a enfin recruté 110 000 nouveaux abonnés contre 64 000 précédemment, pour un parc de 4,16 millions de clients.

Bouygues Telecom inarrêtable sur le mobile

La dynamique commerciale de Bouygues Telecom est restée également soutenue sur le segment mobile. L’opérateur a séduit 150 000 nouveaux abonnés lors du 4e trimestre contre 181 000 lors du trimestre précédent. La barre est une nouvelle fois très haute. A titre de comparaison, Orange a recruté 87 000 abonnés sur le segement durant la même période. Sur l’année 2020, le parc forfait mobile hors MtoM et hors EIT, Bouygues Telecom a enregistrée l’arrivée de 606 000 nouveaux clients.

“Cette bonne dynamique commerciale se reflète dans le chiffre d’affaires de l’opérateur”, poursuit Bouygues Telecom. En 2020, ce dernier ressort à 6,4 milliards d’euros, en hausse de 6% par rapport à 2019, porté par la croissance de 6,4% du chiffre d’affaires Services, malgré l’impact de la chute des usages roaming depuis mars 2020.

Dans la continuité du troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires Services croît de 5% au quatrième trimestre sur un an, soutenu par la forte progression du chiffre d’affaires Services Fixe (+9%) et la hausse du chiffre d’affaires Services Mobile (+3%).

Enfin, “À 1 502 millions d’euros, l’EBITDA après Loyer progresse de 91 millions d’euros (+6%) par rapport à 2019. Il intègre 20 millions d’euros de coûts non récurrents liés au repositionnement de la marque et aux campagnes de publicité associées au titre du premier trimestre 2020 et environ 90 millions d’euros d’impact net négatif du roaming sur l’année”, explique l’opérateur. Tous les voyants sont au vert.