Un duo inédit Vivendi et TF1 pour racheter M6 et RTL ?

Un duo inédit Vivendi et TF1 pour racheter M6 et RTL ?

La maison-mère de Canal+ serait partante pour une alliance avec Bouygues (TF1) afin de racheter M6 et RTL.

Un scénario envisagé qui lui profiterait davantage. A l’heure où une consolidation dans le monde de l’audiovisuel français, devient de plus en plus probable, Vivendi ne souhaite pas louper le coche. Selon les informations de BFMTV, le groupe de Vincent Bolloré réfléchirait à une alliance inédite avec TF1 en vue de racheter M6 et la station RTL. Surprenant puisque les relations entre les deux acteurs ne sont pas au beau fixe depuis une vingtaine d’années.

Le scénario envisagé par Vivendi serait d’acquérir M6 et ses chaînes alors que TF1 s’emparerait de RTL. “Il y a des réflexions”, a révélé une source à la chaîne d’information en continu , “mais pas de négociations” selon une autre.

En prenant le contrôle d’M6, Vivendi pourrait ainsi devenir le leader de la télévision dans l’hexagone, au détriment de TF1. L’idée serait de disposer de deux pôles, l’un payant avec Canal+ et l’autre gratuit avec M6 et sa chaîne C8. De son côté, Bouygues hésite et pourrait se montrer réticent à l’idée de renforcer son concurrent direct dans le secteur de l’audiovisuel. Par ailleurs, le groupe de Martin Bouygues, parmi les favoris au rachat d’M6 avec Vivendi, Altice, Mediaset ou encore l’homme d’affaires tchèque, Daniel Kretinsky, n’est pas autorisé à racheter l’ensemble du groupe pour des raisons de concurrence.

Avec ses 6 chaînes, la maison-mère de Canal+ pourrait lui aussi être bloqué par les règles anti-concentration limitant à sept le nombre de chaines TNT détenues par un même groupe. En s’emparant de M6, Vivendi en détiendrait alors douze. La cession de plusieurs d’entre elles serait alors nécessaire.

Néanmoins, RTL pourrait intéresser TF1. De son côté, Vivendi lorgne sur Europe 1 depuis un an. Si la chaîne enregistre deux fois moins d’audience, elle sera plus facilement à réorganiser afin de créer des synergies avec sa chaîne d’information CNews.

Pour rappel, RTL Group, filiale de Bertelsmann​ envisage une cession du groupe M6 à hauteur de 3 milliards d’euros. Le groupe l’a confirmé à demi-mot le 29 janvier en indiquant avoir “rappelé à plusieurs reprises l’intérêt qu’il y aurait à favoriser une consolidation du secteur audiovisuel européen. Le groupe RTL évalue régulièrement de telles opérations susceptibles de créer de la valeur pour ses actionnaires ». Néanmoins, Bertelsmann​ tient à jouer la carte de la prudence, il n’est pas certain de trouver un accord.