Free Mobile : face à un projet de pylône, une commune préfère le pragmatisme avec les loyers à la clé

Free Mobile : face à un projet de pylône, une commune préfère le pragmatisme avec les loyers à la clé

Free veut installer un nouveau pylône pour améliorer sa couverture réseau. Pragmatique, la mairie préfère garder la main sur le projet et assurer à la commune la perception d’un loyer.

Rendez-vous à Etouvy, dans le département du Calvados, en Normandie. Free a fait savoir qu’il voulait y installer un pylône multi-antennes. Sans sourciller, le maire délégué Jean-Marc Lafosse a proposé à l’opérateur un terrain communal. Il est parvenu ensuite à faire valider la proposition lors du dernier conseil municipal. D’une hauteur de 39 mètres, l’équipement de Free doit ainsi être installé sur un terrain situé en bordure de la route de Saint-Lô et être mis en service en juin 2021.

Mieux vaut garder la main et percevoir les loyers

L’élu explique sa démarche, mettant en avant le pragmatisme. “J’ai joué le jeu tant qu’on avait la main”, indique-t-il. Et d’expliquer : “si j’avais dit non, ils seraient allés voir le propriétaire du champ voisin, cela aurait été plus près des habitants et on n’aurait pas touché les loyers”. La commune percevra en effet un loyer annuel de 4 000 euros “pendant au moins 12 ans”.

Jean-Marc Lafosse en profite d’ailleurs pour faire passer un message aux autres communes qui seraient approchées pour ce type de projets. “Si vous avez une demande, essayez de mettre ça sur un terrain communal. Au moins, cela rentre dans la caisse communale, car c’est quand même une nuisance visuelle”. Et d’ajouter concernant le pylône Free : “quand vous passerez là-bas, vous ne pourrez pas la louper”. Morale de l’histoire : quitte à ce que cela puisse déranger, autant y trouver son compte financièrement. Mais quid des riverains dans tout cela ? “Dès le début, on en a parlé à tout le monde et cela s’est très bien arrangé”, indique Jean-Marc Lafosse.

Source : Actu.fr