Free Mobile : galère en mairie, l’activation d’une antenne 4G pose problème

Free Mobile : galère en mairie, l’activation d’une antenne 4G pose problème

Free a obtenu le feu vert pour l’installation de son antenne-relais, mais se voit aujourd’hui mettre des bâtons dans les roues suite aux protestations de riverains.

Tout semblait bien parti pour une antenne-relais 4G de Free à Missé, commune déléguée de Thouars, dans les Deux-Sèvres, en région Nouvelle-Aquitaine. L’opérateur avait obtenu le feu vert le 7 juillet 2020 et démarré les travaux. Le pylône était sur pied quelques mois plus tard en octobre. Mais c’était sans compter l’opposition de riverains face à l’édifice de 40 mètres de haut. Le projet se retrouve ainsi à l’arrêt.

Face au mécontentement, la municipalité a pris le 17 décembre un arrêté interdisant la poursuite des travaux. Concrètement, l’antenne se retrouve installée, mais pas raccordée et donc pas active. Selon l’équipe municipale, le projet a été signé tel quel, car il était censé avoir été bien ficelé par sa devancière. “Lorsque les documents d’urbanisme arrivent dans le bureau du maire, c’est que tout a été vu au préalable”, indique en effet le maire Bernard Paineau. Il s’agit pour la municipalité d’un “moyen de pression” pour forcer l’opérateur au dialogue en vue d’une délocalisation de l’antenne-relais de 400 mètres, afin de l’éloigner des habitations comme le réclament les riverains. Ces derniers dénoncent une pollution visuelle avec une hauteur de 40 mètres, ainsi que des craintes liées aux ondes. “Les habitants souhaitent bel et bien voir une antenne se monter pour la problématique de réseau mobile, mais ils la voudraient 400 mètres plus loin, car elle est proche des habitations. Et de toute évidence, c’était faisable”, souligne le maire qui attend désormais un retour.

Source : Courrier de l’Ouest via La Nouvelle République